Fiche d’inscription pour les cours & adhésion de l’association A Malicia
fiche d'incription.jpg
Image JPG 453.5 KB

LE BERIMBAU

Dans une roda de capoeira, le Berimbau est l'instrument principal de l'orchestre, mais aussi l'instrument maître qui régie la roda.   A son pied, se trouve la porte d'entrée et de sortie de la roda. Il indique aux joueurs, par différents codes, quand ils peuvent commencer à jouer, ralentir, accélérer ou même cesser leur jeu. 


Avec le chant et les instruments de percussions (pandeiro, atabaque, agôgô et reco-reco), le Berimbau fonctionne
comme catalyseur du jeu. Il fait l'objet d'un grand respect, et les capoeiristes se doivent de rester attentifs à tout signe, audible ou visible, de sa part.


Les phrases rythmiques sont appelées des "toques". Il en existe divers, typiques des jeux de capoeira "Angola" ou "Regional".

 

L'orchestre compte en général , 3 Berimbaus accordés ensemble, et jouant chacun un rôle bien précis:
Le premier est nommé le "Gunga" ou "Berra-boi", c est le plus grave (grosse calebasse) qui a le rôle
d'une basse, il fait la "marcação".
Le second, intermédiaire, appelé Berimbau "Médio" (calebasse moyenne) double le rythme du "Gunga".
Et le troisième, appelé "Viola" ou "Violinha", est le plus aigu (petite calebasse). Il improvise et tient un rôle de soliste.

En principe, c'est le maître de capoeira qui joue du "Gunga", ou de manière générale, le capoeiriste le plus gradé.
Lors d'une roda, les joueurs prêts à jouer, sont accroupis au pied de l'instrument, attendant le signal pour jouer.

D'une simplicité étonnante, le Berimbau c est : "uma cabaça, um arame, um pedaço de pau" , en d'autres termes : une calebasse montée sur un fil de fer tendu aux extrémités d'un morceau de bois, formant un arc.

Le pandeiro est un tambourin recouvert d'une peau fine. De petites cymbalettes sont disposées sur le bord de l'instrument. La sonorité idéale se traduit par un ton chaud ainsi que par un son sec et cristallin pour les cymbales. Un bon pandeiro reproduit tous les sons de la section instrumentale. Il se différencie du tambourin classique par son unique rangée de cymbalettes.